CONSEILS POUR CONDUIRE SUR LA NEIGE & LE VERGLAS

Routes verglacées, nuits sombres, brouillard, tempêtes de neige imprévues : l’hiver est une période difficile pour la conduite. Conduire prudemment sur la neige, le verglas et dans des conditions difficiles demande de la patience. Vous devez également préparer votre véhicule à la conduite en hiver, pour affronter au mieux les intempéries.

Préparer votre voiture à la conduite en hiver

Pour conduire en hiver, vérifiez en priorité que vos pneus sont en bon état et correctement gonflés, et qu’ils n’ont pas atteint la limite d’usure, qui est de 1,6 mm dans la plupart des pays.
Si vous habitez dans une région où les hivers sont longs et rigoureux, il est judicieux de remplacer vos pneus été par des pneus hiver comme ceux de la gamme MICHELIN Alpin. Ils offrent une bien meilleure motricité sur la neige et le verglas grâce à une sculpture de la bande de roulement plus profonde et plus espacée. Si vous vous inquiétez de devoir conduire en hiver sur les routes de montagne, envisagez l’achat de chaînes qui renforceront votre motricité sur les routes très enneigées.
Si vous habitez dans une zone où les hivers sont doux et les chutes de neige occasionnelles, il peut être judicieux d’équiper vos voitures de pneus toutes saisons pour conduire en sécurité quand les températures chutent.  
N’oubliez pas de déneiger votre voiture, de compléter le niveau d’antigel dans votre lave-glace et de dégivrer votre pare-brise avant de prendre la route.                                                                                   

Les pneus hiver améliorent votre sécurité sur sol enneigé et verglacé

Soyez attentif quand vous conduisez sur la neige et le verglas

Le freinage peut s’avérer plus délicat en situation de conduite sur neige ou sur verglas ; roulez donc plus lentement et multipliez par 10 vos distances de sécurité, particulièrement sur les sols très verglacés.
Freinez doucement pour éviter de déraper, et veillez tout spécialement à ne prendre le volant que si vous êtes bien reposé. Restez vigilant. Restez dans votre file en maintenant de grandes distances de sécurité et désactivez le régulateur de vitesse qui pourrait augmenter les risques de dérapage. Si vous conduisez sur la neige ou le verglas, et si la route n’a pas été salée, éviter de rouler dans les traces des autres véhicules, la neige tassée offrant une moins bonne adhérence que la neige fraîche.
SI vous allez dans un endroit isolé, emportez des affaires de secours au cas où vous seriez bloqué en raisons des conditions climatiques, par exemple des vêtements chauds, une lampe torche et de la nourriture.

Conduire une voiture automatique sur la neige

Si vous conduisez une voiture automatique sur la neige, il est possible que vous disposiez d’un « mode neige », qui contribue à une meilleure sécurité et réduit le risque de patinage des roues. Sur certaines voitures automatiques, il existe une position 2 sur le levier de vitesses ; le cas échéant, placez le levier de vitesses sur cette position, qui permet de n’utiliser que les deux premiers rapports. Ce rapport permet de rouler à faible vitesse, ce qui est très utile en pente raide, sur le verglas et sur la neige. Il permet également d’utiliser le frein moteur. Si vous avez une boîte manuelle, vous contrôlerez mieux votre véhicule en engageant un rapport supérieur. Pour plus d’informations sur la conduite sur neige et la conduite sur verglas, consultez nos 7 conseils pour conduire en hiver en toute sécurité.

Découvrez nos gammes de pneus toutes saisons et hiver

Vous utilisez un navigateur non pris en charge
Vous utilisez un navigateur qui n'est pas pris en charge par ce site. Certaines fonctionnalités peuvent ne pas marcher correctement. Votre navigation peut en être affectée. Utilisez ou mettez à niveau ou installez l'un des navigateurs suivants pour profiter pleinement de ce site