Les voitures électriques ont-elles besoin de pneus spéciaux ? 

Découvrez tout ce que vous devez savoir sur les pneus pour voitures électriques, en quoi ils sont différents de ceux montés sur un véhicule standard et comment les bons pneus contribuent à l’autonomie, à la consommation d’énergie et à l’expérience de conduite globale.

Pourquoi les pneus pour voitures électriques et les pneus standards doivent-ils être différents ? 

Les voitures électriques sont alourdies par leurs batteries. Elles ont donc besoin de pneus qui peuvent supporter un poids supplémentaire. Bien que la batterie d’une voiture électrique stocke l’énergie, c’est le moteur électrique qui fournit le couple instantané (et aucun bruit à l’intérieur de la voiture !). Avec un véhicule électrique, dès que vous appuyez sur l’accélérateur, vous êtes immédiatement à 100 % de la puissance du véhicule. Cela signifie que les transferts de poids sont plus forts et beaucoup plus intenses qu’avec un véhicule thermique. Cela a également une incidence sur l’usure des pneus.

Michelin s'adapte donc à ces différences lors de la conception des pneus pour voitures électriques, principalement dans la structure du pneu et ses matériaux.

Le bruit est le deuxième facteur qui nécessite de faire une différence entre les pneus pour voitures électriques et les pneus standard. Mais une voiture électrique est silencieuse, non ? Sans le bruit d’un moteur à combustion, le bruit des pneus sur la chaussée est donc plus perceptible dans une voiture électrique. Les fabricants doivent alors créer des pneus beaucoup plus silencieux pour que le bruit perçu à l’intérieur soit réduit.

Voici un exemple : dans un orchestre, lorsque vous avez un tambour et une flûte qui jouent en même temps, vous entendez surtout le tambour. Mais lorsque le tambour s’arrête, le son de la flûte apparaît plus clairement. Il en va de même lorsque l’on passe à un véhicule électrique : le moteur thermique qui génère la plupart des bruits disparaît, et les bruits de roulement des pneus sont plus perceptibles.

Pour cette raison, les pneus MICHELIN Pilot Sport EV (véhicule électrique) sont équipés de la technologie innovante Michelin Acoustic qui réduit de 20 %(1) le niveau de bruit perçu.

Le troisième facteur spécifique aux voitures électriques est l’autonomie de la batterie et le risque de panne, notamment sur les longs trajets. Par leur résistance au roulement, les pneus impactent la consommation d’électricité, mais aussi l’autonomie de la batterie.

Les pneus MICHELIN e.PRIMACY encouragent la transition vers la mobilité électrique. Leurs performances en matière de résistance au roulement sur le marché des pneus de remplacement haut de gamme améliorent l’efficacité énergétique d’un véhicule électrique, et donc son autonomie d’environ 7 %, soit environ 30 km pour un véhicule ayant une autonomie de 400 km, par rapport aux autres pneus de leur catégorie (2)(3).

Comment les pneus pour voitures électriques améliorent-ils l’autonomie de la batterie ? 

liv mich pilotsportev closeup master v04 njo

Équiper votre voiture de pneus adaptés aux voitures électriques vous garantit une autonomie optimale de la batterie.

Comment les pneus améliorent-ils l’autonomie ? N’oubliez pas que pour déplacer un objet, vous devez lui donner de l’énergie. Et entre l’énergie qu’il reçoit et celle qu’il restitue sous forme de déplacement, il y a toujours une perte, car l’objet frotte sur le sol. C’est ce qu’on appelle la résistance au roulement.

L’un des objectifs des fabricants de pneus est de limiter cette perte d’énergie afin d’optimiser l’efficacité énergétique et de réduire la consommation inutile d’énergie. Ainsi, lorsqu'il s'agit des véhicules électriques, plus l’énergie est optimisée, plus l’autonomie du véhicule est importante !

Lors du choix de vos pneus, vous pouvez vérifier l’étiquetage pour choisir la plus faible résistance au roulement et profiter de leurs performances pour rouler plus longtemps avec une seule charge

Les véhicules électriques provoquent-ils une plus grande usure des pneus ?

Le facteur le plus important pour les voitures électriques, par rapport aux voitures thermiques, est le transfert de charge dynamique et le couple de freinage liés à ce type spécifique de moteur. Ceci est un défi pour les fabricants, car l’augmentation de la masse et du couple nécessite des pneus avec plus de rigidité latérale (virages), pour maintenir la sensation de maniabilité à un niveau important, une forte adhérence pour permettre l’accélération, et une bonne longévité pour résister à l’usure, kilomètre après kilomètre.

Le poids de la batterie est un problème important pour les voitures de sport électriques. Si vous avez un moteur électrique puissant, vous devez avoir une batterie puissante, impliquant donc plus de poids. Le poids moyen d’une batterie dans une voiture de sport électrique est de 400 kg.

Aujourd’hui, les constructeurs automobiles proposent deux types de véhicules électriques :

  • Véhicules classiques modifiés pour devenir électriques
  • Nouveaux modèles


Dans le cas d’un véhicule classique modifié, la taille des pneus ne change généralement pas beaucoup par rapport à un moteur à combustion interne (MCI). Ainsi, l’usure peut se produire plus rapidement que pour un MCI.
Pour un nouveau modèle, la masse et le couple sont pris en compte dès le début, la taille des pneus est adaptée et généralement plus grande que celle d’un MCI équivalent. L’usure sera similaire à celle d’un MCI.

Pourquoi existe-t-il différentes options de pneus pour les véhicules électriques ? 

Il est crucial d’avoir les bons pneus pour une voiture électrique, en fonction de son type. Un pneu doit répondre à différentes exigences de conduite. Le conducteur d’une voiture de sport souhaite des accélérations rapides, une bonne transmission du couple et une grande précision au volant. Le conducteur d’une berline recherche davantage la sécurité et le confort de conduite.

Michelin a créé deux gammes de pneus spécifiques pour les voitures électriques :  MICHELIN Pilot Sport EV et MICHELIN e.PRIMACY. Chaque gamme offre des performances différentes en fonction de ce que vous recherchez. 

Comment prolonger la durée de vie des pneus de ma voiture électrique ?

4w rt tire michelin pilot sport ev en product in use nosignature 16 slash 9

Comme pour tout autre pneu, il existe deux moyens principaux de protéger vos pneus de voiture électrique et ainsi optimiser leur durée de vie : l’entretien et le style de conduite.

L’entretien des pneus électriques implique la surveillance de la pression, de l’alignement et de l’usure. Ce type de pneus a tendance à s’user sur le bord intérieur de la roue de la voiture électrique. Il convient donc de les vérifier régulièrement. La pression doit également être adaptée en fonction de la charge transportée.

Mais comment trouver la pression idéale des pneus ? C’est très simple ! Les voitures sont munies d’un autocollant, fourni par le constructeur, qui indique la pression recommandée pour des dimensions spécifiques de pneus de voiture. Il existe des recommandations selon que la voiture soit chargée ou non.

L’éco-conduite est une expression que l’on entend de plus en plus souvent aujourd’hui, et pour cause. Dans le but de réduire la consommation d’énergie, un style de conduite adapté permet non seulement de maximiser l’autonomie d’un véhicule électrique, mais il optimise également la qualité et la performance des pneus.


En résumé, le style de conduite est particulièrement important. Accélérez modérément et utilisez le freinage régénératif. Prenez les virages avec précaution. C’est la meilleure façon d’augmenter l’autonomie de la batterie et la longévité de vos pneus de voiture électrique. 

En conclusion, s’il est toujours bon d’équiper sa voiture électrique de pneus spécialement conçus pour elle, n’oubliez pas que nos offres spécifiques non électriques sont également très efficaces pour les véhicules électriques ! Quoi qu'il arrive, nous sommes sûrs que vous trouverez les pneus qui conviennent à votre voiture et à votre style de conduite grâce à votre revendeur et notre sélecteur de pneus MICHELIN.

Trouvez le bon pneu MICHELIN

MENTIONS LÉGALES

(1) Étude sur la mesure du bruit interne, menée par Michelin, en 2016, en dimension 245/45 R19 MICHELIN sur un véhicule KIA Cadenza. Niveau sonore mesuré sur la fréquence "170-230 Hz". Les résultats peuvent varier en fonction du véhicule, de la gamme et de la dimension des pneus, de la vitesse et de l’état de la route.

(2) - La catégorie des pneus MICHELIN e.Primacy est définie comme une gamme Premium été à l'image de marques comme CONTINENTAL, GOODYEAR,BRIDGESTONE, PIRELLI, DUNLOP et qui n'est pas dédiée à la première monte (c'est-à-dire, non conçu pour répondre aux besoins spécifiques des manufacturiers automobiles) mais qui peut être achetée chez les revendeurs pneumatiques.

(2) - Autonomie améliorée et réduction de CO2 - Neuf, le pneu MICHELIN e·PRIMACY génère en moyenne 2 kg/t de moins que ses concurrents en terme de Résistance au roulement, soit l'équivalent d'une économie de carburant allant jusqu'à 0,21 l/100 km, soit jusqu'à un gain de 5 g d'émission de CO2 pour un véhicule VW Golf 7 1.5 TSI, et un gain d'autonomie allant jusqu'à 7 % pour un véhicule VW e.Golf.


(3) - Étude interne de Résistance au roulement, 10/2020, en dimension 255/45 R19, comparant le pneu MICHELIN Pilot Sport EV (6.7kg/t) au pneu MICHELIN Pilot Sport 4 SUV (8.8kg/t). Pour un véhicule électrique de 2151kg, avec une autonomie de 540km, cette différence de 2.1kg/t entraîne un gain d'autonomie de plus de 60 km, soit 10 % supplémentaire par rapport à l'autonomie initiale.