Qu’est-ce que l’aquaplaning et comment l’éviter ?

Même si l’aquaplaning (appelé également hydroplaning) est un peu effrayant, c’est une cause d’accident très rare. En réalité, même si vous conduisez sous la pluie, les conditions routières présentant un risque d’aquaplaning total n’existent que dans 0,01 % des cas.

Qu’est-ce que l’aquaplaning ? Dans quels cas le risque est-il réel ? Comment l’éviter et comment réagir si vous y êtes confronté ? Vous trouverez les réponses à toutes ces questions dans cet article.

Qu’est-ce que l’aquaplaning ou l’hydroplaning ?

On parle d’aquaplaning quand un film d’eau sépare le pneu de la surface de la route.
Ce phénomène apparaît progressivement en cas de forte pluie, quand vous accélérez ou que l’eau s’accumule sur la chaussée.

Mais les conditions d'aquaplaning entraînant une perte de contrôle totale du véhicule ne sont réunies que dans 1 % des situations rencontrées sur la route et ne sont impliquées que dans 0,1 % des accidents. L’aquaplaning survient quand, simultanément, les quatre pneus n'adhèrent plus du tout à la route.

C’est une situation très rare ; dans la plupart des cas, la perte d’adhérence ne concerne qu’une partie du pneu.

Si vous roulez dans une flaque d’eau, il est possible que vous sentiez une tension au niveau de la (des) roue(s) concernée(s). Cette force crée une dissymétrie, mais dans ce cas les pneus restent, au moins en partie, en contact avec la route.

Comment éviter ou atténuer l’aquaplaning quand vous conduisez sous la pluie ?

Recommandations importantes pour éviter l’aquaplaning :

1- Vérifiez régulièrement la pression de vos pneus

Pour éviter l’aquaplaning, il est recommandé de vérifier la pression de vos pneus une fois par mois.

Suivre les préconisations du constructeur pour la pression des pneus diminue le risque de perdre le contrôle du véhicule, en particulier sur sol mouillé.

2 - Adaptez votre vitesse aux conditions climatiques

En cas de forte pluie, votre visibilité est réduite et les distances de freinage sont allongées. Mieux vaut donc toujours ralentir. En réduisant votre vitesse dans ce genre de situation, vous diminuerez également le risque d’aquaplaning total (perte d’adhérence simultanée des quatre pneus).

3 - Désactivez le régulateur de vitesse

Si votre régulateur de vitesse est enclenché, désactivez-le pour reprendre le contrôle de votre véhicule.

4 - Regardez le plus loin possible

En regardant loin devant, vous pouvez repérer les grosses flaques d’eau sur les bas-côtés de la route, qui créent un risque d’aquaplaning.

Que faire en cas d’aquaplaning ?

Ne paniquez pas ! 

Voir une grosse flaque se rapprocher peut être effrayant, mais il est fondamental de ne pas réagir brutalement, par exemple en changeant de file brusquement.

  • Ne tournez pas le volant et gardez-le aussi droit que possible
  • Roulez dans la flaque
  • Décélérez doucement jusqu’à ce que votre voiture retrouve de la motricité.

Que faire si l’aquaplaning fait déraper votre véhicule ?

Si votre véhicule est à traction :

Décélérez et, si nécessaire, tournez le volant dans la direction opposée au dérapage.

Si votre véhicule est à propulsion :

Accélérez et, si nécessaire, tournez le volant dans la direction opposée au dérapage.

Si votre véhicule est à quatre roues motrices :

Braquez dans la direction du dérapage. Contrebraquez dès que vous récupérez de la motricité.

How a tire adhere to a wet surface? | Michelin

Pourquoi les pneus MICHELIN sont-ils efficaces contre l’aquaplaning ?

Un certain nombre de pneus MICHELIN sont dotés des technologies Evergrip.

Ces technologies permettent de conserver un très fort potentiel d’adhérence sur sol mouillé pendant toute la durée de vie du pneu, c’est-à-dire jusqu’à la limite d’usure légale. Grâce à ces technologies, le pneu évacue suffisamment l’eau en cas de très forte pluie.

MASTER FILM 3 GB

Choisir le meilleur pneu MICHELIN pour votre voiture