banniere-hiver

Découvrez nos 7 conseils pour prendre la route en hiver en toute sécurité

Grâce à nos conseils de conduite sur la neige et sur le verglas, découvrez comment rester maître de votre véhicule malgré les aléas climatiques. Ce guide pratique vous indique quels sont les équipements recommandés en conditions hivernales et comment bien préparer votre véhicule et vos pneus avant de conduire en cas de neige.

CONSEIL N° 1 : Bien préparer votre véhicule et surtout vos pneus !

Avant de partir, pensez à la visibilité depuis votre véhicule, dégivrez et grattez votre pare-brise.

Quand la température descend en dessous de 7 °C, nous recommandons d’utiliser des pneus adaptés ayant le marquage 3PMSF. Vous pouvez utiliser des pneus hiver aussi appelés pneus neige (comme ceux de la gamme MICHELIN Alpin), ou encore des pneus toute saison (comme ceux de la gamme MICHELIN CrossClimate).

Si vous devez utiliser des chaînes en arrivant en montagne, il faut se garer dans un endroit sécurisé et les monter sur les aires de chaînage prévues à cet effet en bas des premières côtes.

marquages m s et 3pmsf fiche 06

marquages m s et 3pmsf fiche 06

CONSEIL N° 2 : Ajuster la pression de vos pneus

tiretips inflation

tiretips inflation

 

La température a un impact direct sur les pneus, car lorsqu’elle chute la pression des pneus chute également. En hiver, pensez donc à ajuster la pression de vos pneus. En effet, des pneus bien gonflés offrent plus de sécurité et réduisent la consommation de carburant.

CONSEIL N° 3 : Adapter sa conduite sur route enneigée

La conduite sur la neige peut être stressante lorsque l’on n’a pas l’habitude. Il faut rester maître de son véhicule, concentré sur la route et tenir le volant des deux mains.

« Sur route enneigée, il faut avant tout rester calme, freiner et accélérer tout en douceur, regarder loin et augmenter les distances de sécurité, et bien évidemment réduire sa vitesse » Bryan Bouffier, pilote automobile français, vainqueur du centenaire du Monte-Carlo 2011.

N’utilisez pas le régulateur de vitesse, celui-ci n’est pas adapté à la conduite sur sol glissant et pourrait vous faire perdre le contrôle de votre véhicule.

CONSEIL N° 4 : Maîtriser le freinage sur route enneigée

Commencez par adapter votre vitesse en la réduisant, puis augmentez les distances de sécurité. Sachez que sur la neige les distances de freinage sont multipliées par 4, restez donc éloigné de la voiture que vous suivez, aussi bien dans les descentes que dans les montées.

Il est important de vérifier l’adhérence dès que l’état de la route change en raison des conditions climatiques (route sèche, mouillée, enneigée, verglacée, etc.). Pour cela, lorsque vous êtes seul et à faible allure, profitez d’une ligne droite pour freiner progressivement : si votre véhicule a du mal à ralentir, c’est que l’état de la route est précaire. Redoublez de prudence et ralentissez.

« Pour le freinage, la règle d’or c’est : pas de geste brusque », Bryan Bouffier, pilote automobile français, vainqueur du centenaire du Monte-Carlo 2011.

Michelin - Maîtriser le freinage

CONSEIL N° 5 : Garder le contrôle dans les virages

Michelin - Garder le contrôle en courbe

Voiture à traction

  • relâcher l’accélérateur et freiner en douceur
  • aborder chaque virage comme s’il était beaucoup plus serré qu’il ne semble pour que les pneus adhèrent mieux au moment de les braquer
  • en sortie de courbe, il faut utiliser son moteur à bas régime pour faciliter la motricité

 

Voiture à propulsion

  • Lorsque l’arrière du véhicule dérape, vous devez manœuvrer les freins et l’accélérateur en douceur, continuez de regarder dans la direction où vous souhaitez aller et braquez dans cette même direction

CONSEIL N° 6 : Réussir son démarrage en côte

Sur route enneigée il est important d’accélérer doucement, de relâcher l’embrayage progressivement afin d’éviter le patinage des roues avant.

Cas des véhicules 4x4

Le fait d’avoir 4 roues motrices est plus efficace au niveau de la traction. Lors de la montée avec des pneus été, le véhicule réagit bien, dans 90 % des cas. C’est lors de la descente que cela peut poser problème, car le poids à l’avant entraîne le véhicule. Mieux vaut donc prévoir des pneus hiver pour rouler sur la neige, même avec un 4x4.

MICHELIN - Réussir son démarrage en côte

CONSEIL N°7 : Conduire sur neige avec une boîte manuelle ou boîte automatique

La conduite sur la neige est différente lorsque le véhicule est doté d’une boîte manuelle ou d’une boîte automatique. Avec une boîte manuelle, utilisez un rapport plus élevé, qui vous évitera de perdre de l’adhérence. Quant à la boîte automatique, elle peut être munie d’un mode neige, très utile. Pensez cependant à désactiver l’ESP et à éteindre votre régulateur de vitesse.

Bibendum - Reflexion

eb002316

Ce qu'il est important de retenir

Récapitulatifs des règles pour assurer une conduite sur la neige en toute sécurité

  • Préparer votre véhicule, en enlevant la neige sur le pare-brise ;

  • Monter des pneus neige ;

  • Adapter votre conduite en réduisant votre vitesse ;

  • Freiner progressivement et sans à-coups ;

  • Respecter les distances de sécurité ;

  • Garder le contrôle dans les virages ;

  • Maîtriser le démarrage en côte.

Trouvez le bon pneu MICHELIN